La veille du départ de Tabriz, Hamed m’emmène retrouver ses amis dans un bar au sud-est de la ville, à une demi-heure de voiture (l’essence coûte 30 centimes du litre environ). Le bar a tout d’un lieu branché européen, le look des barmen aussi. Super soirée en compagnie de Vahid, photographe, Faranak, employée chez L’Oréal Téhéran et de Hamed, graphiste.

Hamed, Vahid et FaranakHamed, Vahid et Faranak

Le barbu

Art Café, Tabriz