Boîte à outils

Parce qu’ils m’ont beaucoup aidé à trouver les réponses aux multiples questions qui se posent avant le départ, voici les blogs, sites « ressources » mais aussi les magazines et les livres sur le voyage et la découverte du monde :

Les blogs des voyageurs rencontrés sur la route

Autres blogs de voyages à vélo

  • Du vent dans les Guiboles. Julien Jasseny est parti en juin 2015 sur les routes des Amériques, du Brésil à Ushuaïa puis jusqu’en Alaska. Photos, récits et vidéos sur son blog qui donne la bougeotte ! Je l’ai rencontré à Lyon quelques mois avant son départ, il trépignait d’impatience de se lancer dans son aventure.
  • Pignon sur Monde. Traversée de l’Eurasie à vélo. Partis de Bretagne en mars 2015, Stephanie et Nicolas ont roulé vers les Philippines.
  • On Passe Le Grand Plateau. Des Grenoblois ont roulé vers l’Asie du Sud-Est. Détails des sacoches et de l’équipement.
  • Les Ptits Rouleurs, à l’ombre de la Route de la Soie. Super blog de voyage d’un couple amoureux, ça donne envie ! Fourmille de conseils, d’idées de lecture, de trucs et astuces.

Les visas

C’est la partie administrative la plus délicate du voyage, mais ça va, franchement : à part ça on se fait largement assez plaisir, on a aussi droit à un peu de paperasses.

Je ne détaillerai pas les procédures, seulement les lieux où j’ai fait les demandes :

Erzurum, Turquie

  • Visa iranien. 70€, deux heures d’attente. Penser à demander un code d’autorisation, indispensable pour lancer la procédure. Ce code est envoyé au consulat où l’on fait la demande. Sans ce code, pas de visa. Je l’ai demandé à Caravanistan qui me l’a fourni dans les temps. L’obtention du code d’autorisation prend 2 semaines et coûte 35$.

Téhéran, Iran :

  • Lettres d’invitation (LOI) demandées à l’ambassade de France, indispensables pour les demandes des trois visas ci-dessous, obtenues en 2 jours ouvrés. Ambassade de France fermée les jeudi, vendredi et samedi. Ouverte de 7h30 à 11h30 puis de 14h à 15h.
  • Visa pour l’Ouzbékistan. LOI obligatoire. 75$ et 7 jours en procédure rapide (oui, je sais…) Fermé vendredi et samedi. 9-11h tous les jours, sauf jeudi fermeture à 10h30.
  • Visa pour le Tadjikistan. LOI obligatoire. 50 € et 6 heures en procédure rapide. Fermé vendredi et samedi, sinon de 10h à 12h.
  • Visa pour la Chine. LOI obligatoire. 70$ et 4 jours en procédure express. Fermé le mercredi, jeudi (retrait seulement), vendredi et samedi. Sinon, 8h45-12h15 et 14h30-16h30.

Les ambassades sont situées dans le nord de la ville, contre la montagne, il y a 500 mètres de dénivelées pour les atteindre à partir du bas de la capitale. Mieux vaut trouver un hébergement là-haut !

L’ambassade de France est elle située plus bas dans la ville.

Almaty, Kazakhstan :

  • Visa pour la Mongolie. 68$, fait en 3 minutes 47 secondes au Consulat. Efficace.
  • Visa pour la Russie. 35€, fait en 4 jours ouvrés. Une invitation touristique (un « voucher ») est indispensable pour faire la demande de visa touristique. Je suis passé par un organisme basé à St Pétersburg, Russie Autrement, qui me l’a fourni en moins d’un jour. Service facturé 35€.

L’hébergement à vélo

  • Warmshowers. Le site de la communauté Warmshowers, comme le Couchsurfing mais spécifiquement dédié aux cyclobaroudeurs. On avait publié un article sur le réseau en 2014 dans les colonnes du magazine de vélo 200.
  • Couchsurfing, moins spécifique que Warmshowers, du coup, mais aussi une bonne source pour trouver un logement.

Sites d’information sur le voyage à vélo

Magazine de vélo

  • 200, le magazine du « vélo de route autrement » Magazine lancé en 2014 par deux passionnés qui n’avaient pas trouvé chaussures à leurs pieds dans les kiosques à journaux. Je fais partie de l’équipe de rédaction depuis le numéro 3. Trimestriel.
  • Carnet d’aventures. Ils ont sorti plusieurs numéros spéciaux sur le voyage à vélo, en famille, en solo, en tandem… Le dernier date de la fin de l’année 2015.

Les bouquins

  • On a roulé sur la Terre, de Sylvain Tesson et Alexandre Poussin. Un an sur la route, jour pour jour, 31 pays, 25000 bornes ! J’aime ce bouquin parce que les deux baroudeurs ont effectué le voyage en 1994, à l’époque où le voyage à vélo n’était que très peu pratiqué. Les rencontres n’en sont que plus authentiques.
  • L’Odyssée de l’Endurance, Sir Ernest Shackleton. Rien à voir avec le vélo, mais certainement la plus fabuleuse histoire de survie collective jamais vécue et relatée. C’était au début du siècle dernier, Shackleton et son équipage ont passé deux ans bloqués dans les glaces du Pôle Sud. Un must de la littérature d’aventure.
  • Le chant du Loup, Lewis Owens. De retour auprès des siens, un jeune amérindien poursuit le combat de son oncle en s’opposant à un projet de mine à ciel ouvert, dans l’État de Washington, aux États-Unis. Une magnifique histoire de la connexion retrouvée avec la nature et un cri d’alarme contre la perte des espaces naturels.
  • L’usage du Monde, de Nicolas Bouvier, Dessins de Thierry Vernet. Livre culte du récit de voyage, il paraît en 1963, 10 ans après le périple en voiture, entre l’Europe et l’Afghanistan, de Nicolas Bouvier et Thierry Vernet. Ce livre a donné la bougeotte à plusieurs générations de voyageurs !
  • L’aventure, pour quoi faire ? Œuvre collective de réflexion sur le terme « aventure ». Puisque la planète entière a été explorée, cartographiée, l’aventure a-t-elle encore un sens ? Des pistes de réflexion proposés par des écrivains et grands voyageurs, comme Jean-Claude Guillebaud, Sylvain Tesson, Gérard Chaliand, Jean-Christophe Rufin, entre autres.
  • Kaboul était un vaste jardin, Qais Akbar Omar. Un livre autobiographique qui éclaire sur l’histoire récente de l’Afghanistan, après le retrait de l’URSS dans les affaires du pays au début des années 1990. L’arrivée des Moudjahidines, les guerres inter-ethniques pour l’accession au pouvoir, l’arrivée des talibans, la fuite à travers le pays pour tenter de trouver la paix, les rencontres au fil de l’exil forcé … Une autobiographie intime et dure, magnifiquement écrite par Qais Akbar Omar.