­
9 04, 2016

3-5 avril. Trois jours de pause à Istanbul

Le plan était simple et il s’est déroulé comme prévu. Rouler une dizaine de kilomètres sur la voie rapide de Marmara Ereglisi, dépasser la ville et faire du stop jusqu’à Istanbul. Pas question d’entrer dans la mégalopole de 14 millions d’habitants à vélo. Trop de cyclorandonneurs ont terminé leur voyage dans une ambulance, voire pire. [...]

31 03, 2016

25-31 mars. Traversée du nord de la Grèce

Aaah, la Grèce… ses plages, son soleil, sa chaleur ! Hum… pas du tout. La neige est descendue des sommets pendant la nuit et s’est invitée jusqu’en ville. Les hauteurs sont blanches et il fait un froid glacial. Avec George, on franchit la frontière Macédoine – Grèce dès 9h du matin, avant de traverser une plaine [...]

27 03, 2016

20-22 mars. La traversée de l’Albanie

J’ai l’impression d’avoir commencé un nouveau voyage. En débarquant dans la ville de Shkodër, en Albanie, je retrouve l’atmosphère des pays d’Orient. La lumière soyeuse, les mosquées et les appels à la prière, la vie foisonnante et les échoppes aux pancartes usées, les carrefours où tout le monde n’en fait qu’à sa tête dans un [...]

25 03, 2016

19 mars. La haute route du Monténégro

Ça faisait déjà plusieurs jours que j’avais repéré cette route. Un tortillard de 27 lacets, qui grimpe à l’assaut de la muraille au-dessus de Kotor. 1500 mètres de montée sèche, dès le petit-déjeuner. C’est tentant ! Je laisse George sur l’axe principal. Il part en direction de Shkodër, en Albanie, en suivant la côte. La montée [...]

23 03, 2016

18 mars. Rouler à deux vers Kotor

À peine passées les épaisses murailles de la ville fortifiée de Dubrovnik, un gars m’interpelle « Tu cherches l’auberge ? C’est par là-bas, ça coûte 18€ la nuit et ça a l’air plutôt pas mal ». Le gars s’appelle George. "What else ?" Cyclo comme moi, bernois, il descend la côte Adriatique en direction d’Istanbul. Il a aussi connu [...]

8 03, 2016

4 mars. Escale à Venise

Impossible de passer à côté de Venise sans s’y arrêter. Puisque les vélos y sont interdits et que le prix de la nuitée est cinq fois supérieur à celui de la terre ferme, je me prends un petit hôtel backpackers à 19€ la nuit à Mestre, de l’autre côté de la Via della Libertà menant [...]

Translate »