Salut !

Je suis journaliste freelance depuis plus de 10 ans et lyonnais d’adoption. Le 19 février 2016, je me lance dans une virée à vélo vers l’Est : l’Italie, les Balkans, la Turquie, l’Iran, l’Asie centrale, la Mongolie.

Depuis plus de 6 ans, je sillonne la France, la plupart du temps accompagné d’une bande de joyeux cyclos, les Bikeheureux. Je roule pendant mes vacances ou pour des magazines de vélo comme le magazine 200. De Nantes à Brest, de Moulins-sur-Allier à Saint-Brévin-les-Pins sur la « Loire à Vélo », d’Annecy à la Méditerranée par les « routes blanches » des cartes Michelin ou IGN, de Clermont-Ferrand à Bergerac à travers les reliefs boisés du Massif Central…

J’aime tout de la cyclo-aventure : le sentiment de liberté, les paysages qui défilent lentement, les rencontres sur le chemin, le bivouac du soir, le chant des pneus sur la piste ou l’asphalte… Mais au bout d’une ou deux semaines de chevauchée, j’ai toujours ce sentiment d’inachevé, cette impression frustrante qu’à peine installé dans le rythme du voyage, il faut déjà rentrer.

Il était temps de partir longtemps. Après une répétition générale sur les pistes volcaniques d’Islande à l’été 2015, je quitte Lyon, en février 2016, vers l’Asie centrale.

L’itinéraire n’est pas original, il a déjà été couvert des dizaines de fois par d’autres cyclos. Mais prononcez « Ispahan », « Samarcande », « Oulan Bator » : vous partirez peut-être aussi…

Ce blog sera tenu à jour en fonction des connexions internet, mais je compte quand même prendre un peu de recul avec tous les réseaux sociaux, donc il ne sera pas mis à jour de manière quotidienne !

Puisse-t-il donner envie à d’autres de se lancer sur les routes du monde, avec le ciel au-dessus de la tête !